5 difficultés quand on quitte un homme qui a compté

Parfois, on se fait quitter, et parfois, on quitte l’homme que l’on voyait ou avec qui l'on vivait, et parfois depuis longtemps! Quand on quitte un homme, ça peut s'avérer difficile, parfois même au-delà de ce que l'on aurait pensé.

 

5 difficultes quand on quitte un homme qui a compté.png

 

Si je fais un article aujourd’ hui, c’est parce que j’ai reçu un message d’une cliente qui rencontrait des difficultés à arrêter sa relation avec son petit ami :

  • ensemble depuis 4 ans,
  • sans enfant,
  • sa décision prise,

elle pensait que ça allait être plutôt facile d’arrêter cette relation qui ne lui convenait plus.

Mais de nombreuses difficultés sont venues questionner son choix.

 

1- La sensation d'avoir perdu un être cher
 

couple complice.jpg

Une relation de plusieurs années, ce n’est pas rien ! (encore moins 4 ou plus!)

D’ailleurs, si tu suis mes programmes, tu sauras que je ne recommande pas de relation si longue sans engagement venant de ton homme. Si tu veux commencer à apprendre et attirer puis garder un homme sérieux, ça commence de suite par ici !

Dans le cas de cette relation, la vie rimait avec vie commune et partage de tout (les angoisses, la motivation, les états d’âme…). Le risque ? Trop partager, se renfermer sur la relation, moins voir ses amies (avec qui s’amuser, prendre du bon temps et partager quelques détails de notre love life…)

Et ce genre de relation fusionnelle vient à s’arrêter, que ce soit lui ou toi qui l’arrête, il n’empêche que tu peux ressentir une sorte de trou béant, un manque profond, et ça se comprend. Là, ça rejoint une amitié qui finit mal. On perd un confident., et ça fait mal.

 

2- La culpabilité

 

Céline, je me sens si mal ! Ce mec est super, on a passé des moments extras  et je me sens vraiment coupable de mettre fin à notre relation !


Interrompre une relation qui ne nous convient plus, c’est accepter de faire un saut (inconfortable au début) vers l’inconnu, que l’on choisisse une phase de célibat ou que l’on reprenne la phase de recherche active de partenaire.

Il faut  changer ses habitudes, sa zone de confort.

La bonne nouvelle ? Vous pouvez créer de nouvelles habitudes, passer plus de temps pour vos amis ou pour faire de nouvelles connaissances, pour vous lancer dans un nouveau hobby etc !

 

3- Plonger dans la nostalgie

 

Quand on cherche le grand amour, arrêter une relation est très inconfortable surtout si le partenaire n’a pas de gros défaut, de truc qui ferait que l’on tourne les talons sans y réfléchir à deux fois. Lorsque ce n’est pas le cas, ça se complique.



Parfois, suite à une rupture, on peut basculer dans la nostalgie :

  • des souvenirs et/ou

  • des clichés sur le grand amour

 

 

Exemple : vous regardiez des séries  ensemble- son grand kiff. Vous n’êtes plus ensemble, et bien que vous aimiez moyennement le fait de passer du temps dans votre canap', vous continuez à regarder des séries (alors que ce n’est pas vraiment votre truc mais que ça vous replonge dans de doux souvenirs de soirées cosy à deux)

Dans ce cas, il s’agit de changer d’habitudes. Clairement, ce n’est pas facile !

Là où ça se complique encore un peu plus, c’est lorsqu’on a l’impression d’entendre sans cesse nos chansons de couple ou groupes préférés à la radio. Et là, les bons moments, les concerts ressurgissent et là il faut lutter  pour rester dans une énergie positive.

Alors, faut-il résister à la tentation de te faire une journée entière de chansons d’amour tristes? Et si tu t'accordais de vivre ce moment, disons,  pour une ou deux journées (deux max !!), mais après finito !

Si tu veux te plonger dans une énergie hautement féminine, vibrante et attirer le grand amour, découvre mes programmes audio spécialement crées pour les femmes célibataires qui sont à la recherche de leur homme idéal (envoie-moi un email via l'icône en bas de pages de mon site si tu es intéressée par les programmes audios)


Si tu es prête à reprendre sérieusement ta vie sentimentale en mains, réserve une séance découverte de 15 minutes avec moi pour découvrir si je peux être celle qui t'aidera vers de beaux horizons amoureux!


 

4-Peur d’être perçue comme « la méchante »

 

accepter d'être pleinement soi.jpg

 

 

  • Dans le cas d’amis communs

  • Auprès de ta famille et auprès des ami-e-s qui l’appréciaient

 

 

Il se peut que tu aies des remarques, voire que certaines personnes critiquent ton choix, ou bien carrément qu’on te tourne le dos. Sache que personne n’a à critiquer ton choix. Il te concerne en première ligne alors qui sait le mieux ce qui est bon pour toi ? Tu es adulte, tu as pris une décision alors stop aux commentaires et attitudes négatifs ! Si tu vois que certaines personnes commencent à se mêler de ce qui ne les regarde pas, mets fin à ces échanges stériles avec politesse mais fermeté également. Il est très important que tu t'entoures de personnes positives pour toi-même pouvoir construire du positif!

 

5- L’envie irrépressible de le rappeler !

 

Si tu restes dans une énergie négative (ce que tu peux éviter dès maintenant en commandant mes 2 programmes audio en ligne ici), tu vas peut-être ressasser les bons moments. Si on ajoute à ça une remarque de quel qu’un de ton entourage qui sème le doute, un moment de blues…bingo ça y est, tu as envie de l’appeler !

"Juste pour savoir s'il tient le coup!" ou pour un prétexte bidon pour se voir (« Je voudrais faire un gâteau, je n’ai plus de farine, tu en aurais chez toi ?! ») ou une ruse pour savoir ce qu’il fait (et si je l’appelais un vendredi tard le soir, voir si j’entends de la musique, savoir s’il est sorti/s’il a une nouvelle copine)

 

ne reste pas collee au telephone

 

Des fois tu peux même en venir à te dire que tu as pu te tromper, que renouer ensemble serait sûrement plus simple que de repasser par la case recherche de partenaire amoureux (célibat, avant cela, optionnel). Tu te dis que dans ta quête du grand amour, tu fais marche arrière, que tu regresses !

 

rester sure de soi.jpg

 

C’est là que tu dois rester focalisée sur la raison profonde pour laquelle tu as pris cette lourde décision mûrement réfléchie. Et aller de l’avant. Reprendre la construction d’une relation amoureuse solide, qui commence par des fondements d’amour de toi-même solides. Alors c’est parti ! C’est une expérience de vie, et comme toute expérience de vie, elle est faite pour t’apprendre une leçon et te faire grandir. C’est dur, je sais ! Sois douce avec toi-même. Tu as le droit de t’être trompée, d’avoir changé d’avis ou de t’être autorisée de voir les choses qui ne te convenaient pas plutôt que de mettre des œillères et faire semblant, tu fais preuve de force et de respect envers toi-même.

 

 

Et toi, as-tu déjà largué un mec ? Comment cela s’est-il passé : sans un regard en arrière après un sale coup (genre infidélité ou autre truc lourd), ou alors après moults réflexions même si cela n’allait pas si mal ? Comment as-tu surmonté ce moment de séparation ?

Ton commentaire pourra aider une autre Belle Célibataire de la communauté qui passe peut-être par cette phase !

A bientôt!

Ta coach pour une vie amoureuse épanouie

( Si cet article t'a été utile, like-le et partage-le, et n'oublie pas de télécharger ton guide que je 'offre: "Les 10 réponses aux questions les plus embarassantes que posent les hommes en début de relation"

guide réponses aux 10 questions les plus embarasssantes que posent les hommes en début de relation.JPG

Trop dit?
Pas assez?

Décryptage dans le guide!